logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

23/09/2006

SPASMES ( pub intensive)

Bonjour à tous et à toutes,

 

Dès que j'ouvre mon blog pour travailler ou visiter d'autres blogs je suis envahi par une publicité qui n'en fini plus.

Comment faire pour s'en défaire.

Merci.

PASCALINE

15:40 Publié dans Lettre | Lien permanent | Commentaires (3)

Réponse à Miche

Bonjour Miche,

 

Ce petit train c'est celui de la Tour de Carol dans les Pyrénées Orientales, le petit train jaune catalan, il a bercé toute mon enfance.

 

Merci pour ta présence sur mon blog et à bientot !

14:00 Publié dans Lettre | Lien permanent | Commentaires (0)

22/09/2006

PYRENEES

                                                   

                                                         

                                    

La montagne, joyau irisé,
Frémit sous la caresse des rayons de soleil.
Le Bouillouse ondule sagement de reflets dorés                                                           Ignorant l'hostilité du barrage.
Pas loin de Llivia la rustique                                                

Le petit train de la Catalogne se ballade,
Il ronronne sous l'effleurement des branches,
Douces complices de ses promenades lyriques.

 


Il roule et grince doucement
Confiant ses multiples plaintes à la flore.
         " Elégie des temps modernes "!

medium_chemin_du_petit_traion_catalan.3.jpg
Des gens qui ne prennent plus le temps de voyager.
- Savent-ils encore rêver et s'extasier?

La montagne soupire sous les étoiles
De trop de solitude.
Les reinettes bercent l'infini de croassements monotones.
Le brave hibou conte aux lucioles le bon temps
Où les hommes s'endormaient à la grande ourse.
Les Pyrénées se souviennent des belles époques
Où il faisait bon entendre les chanter les jolies voix.
Le lac me berce  de légendes palpitantes.
Et je rêve sous la voûte céleste,
Une poignée de terre contre mon coeur!


 

         PASCALINE Debain-ARNAL 

medium_lac_des_bouilouses.jpg

09:20 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (2)

Une très jolie prière

Prière de la Vierge

 

Auguste Reine des cieux
et souveraine Maîtresse des anges,
vous qui avez reçu de Dieu,
dès le commencement,
le pouvoir et la mission
d'écraser la tête de Satan,
nous vous le demandons humblement:
envoyez vos légions célestes pour que
sous vos ordres et par votre puissance,
elles poursuivent les démons,
les combattent partout,
répriment leur audace
et les refoulent dans l'abîme.

 

Qui est comme Dieu ?

 

O bonne et tendre Mère,
vous serez toujours
notre amour et notre espérance.
O divine Mère,
envoyez les saints anges
pour nous défendre et repousser
loin de nous le cruel Ennemi.
Saints anges et archanges,
défendez-nous, gardez-nous.

(Prière indulgenciée par Pie X le 8 juillet 1908, texte authentique de la prière dictée par Notre-Dame au père Cestac, le 13 janvier 1864.)

medium_sainte_m7re_de_dieu.jpg

Le dicton du jour

Banquier: Homme secourable qui vous prête un parapluie quand il fait beau, et vous le réclame dès qu'il commence à pleuvoir. 

Bergeron, René (1904-1971)

21/09/2006

Un petit sourire... en hommage à notre grand COLUCHE

medium_coluche_affiche_president.jpgLe jour où la merde vaudra de l'or, les pauvres naîtront sans trou du cul.
COLUCHE
medium_karikatur_coluche.jpg5.2.jpg

medium_pascaline_villemandeur_1982.3.jpgJ'ai eu faim....

Et un jour Monsieur Coluche, Michel Coluchi a créé les " Resto du Coeur. "

 

Merci Michel.

 

Comme j'aimerai que tu sois toujours auprès de nous, mais tu restes présent par ta gentillesse, ton grand-coeur et ton humour.

 

 

                                                    

medium_coluche_et_son_fils.jpg

 

 

 

 

Le vieux berger

                                           

medium_berger_2.jpg
Dans les  montagnes pyrénéennes
Vivait un homme mal rasé,
Les cheveux mal coiffés,
Vêtu de guenilles rapiècées.
Il aimait marcher sur les chemins,
Se reposer contre les rochers.
Il vivait au jour le jour,
Il ne suivait jamais les actualités.
L'hiver quand il faisait froid et qu'il neigeait,
Pour se protèger, il cherchait de la paille dorée,
Il rêvait sous le ciel illuminé d'étoiles pailletées.
Lorsqu'il avait mème pas un bout de pain
Et que l'homme avait faim,
J'allais à sa rencontre par les chemins.
Dans mon cartable du fromage camouflé.
Mais il ne vivait pas que de mendicité,
Il avait un troupeau de moutons.
Dans sa vieille musette en carton
Il avait un pipeau dont il jouait  souvent
Faisait danser les fleurs des champs,
Chantait avec les oiseaux et le vent.
J'allais le voir assez couramment,
Ses doigts flétris dansaient  sur le petit instrument.
On voyait ses cheveux  sales valser dans  le vent.
Pourtant j'étais tres triste de le voir si miséreux,

Il était vouté, d'apparence il semblait tres veiux!
Souvent le coeur lourd de regrets
J'allais avec mon vieux berger,
Je  caressais les moutons et nous chantions des couplets
Et l'ame remplie de chansons parfumées


Je repartais par les chemins ensoleillés.
Et quand revenait l'été,
Je courais sur les chemins pour saluer
L'homme solitaire, mon  ami le berger !

medium_berger_2.2.jpg


                                 PASCALINE Debain-ARNAL   1969 et oui j’avais 13 ans quand j’ai écrit ce poème pour mon ami le berger d’Odeillo dans les Pyrénées Orientales.

                                                                                                
medium__copie_de_pascaline_a_font-romeu_1974_.jpgEt oui me voilà à 13 ans.


10:00 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (2)

La priere de Jonh Wayne

medium_john_wayne.jpg
Merci, mon Dieu, de ce que tu me donnes...
Du présent de la vie que tu me fais...
Je l'accepte humblement, en homme, en être humain.

Mais je te promets, mon Dieu, que ce présent,
Je le ferai grandir comme un arbre
Pour qu'il porte des fruits tellement beaux, tellement lourds
Que ma famille, que mes amis, que mon pays pourront s'en nourrir...

Mon Dieu, rends-moi digne du présent de la vie...

Libère-moi de la crainte, du mal, de la peur de vivre,
Libère-moi pour que je puisse mieux te servir
En tous temps, en tous lieux, en toutes saisons,
Ici, comme à l'étranger
Te servir pour te remercier du cadeau de la vie...

Aide-moi à atteindre l'arbre de mes rêves
Aide-moi à être heureux, à rendre les autres heureux...
Détache-moi de tout ce que tu juges sale, vil et empreint de mal...
Détache-moi même si j'ai mal...

Mon Dieu, je te respecterai, je t'aimerai encore plus
En ce jour pour te remercier du présent de la vie.

Amen !
medium_john_wayne_1.jpg


Le dicton du jour

Les gens qui se reposent ont meilleure mine que ceux qui travaillent. 

Galabru, Michel

medium_michel_galabru.jpg

20/09/2006

DANS SES MAINS

       

                                                                         

medium_mains_couleurs.4.jpg

DANS SES MAINS


Dans ses mains de poète
il a recueilli
de ses yeux rougis
                           cette pluie d'amour
                                                      comme des larmes
                                     de tendresse.


Afin de vivre en elle


il a bu le philtre interdit
                                 d'un charme enfantin.

 

 

 

Dans ses mains de poète
il a recueilli
la pudeur
             de ses prunelles
                                   de fillette
et de sa bouche
                      d'innocente.

 

Quelques filets d'or
                            de ses cheveux d'ange.
Depuis
         chaque geste
                           est une histoire
                                                d'amour!
                                            
PASCALINE   Debain -ARNAL  (à mon ami et poète Michel Bouvret )                                             
medium_mains_du_louvre.2.jpg


                            

10:20 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (1)

Le dicton de septembre

Pluie de septembre, joie du paysan.medium_van_gogh_le_semeur_.jpg

Prière du jour

Priez aujourd'hui : "Seigneur, je Te remercie pour tout ce que Tu m'as donné, même ce qui me paraît, à première vue, injuste et humiliant, même les blessures que m'ont infligées ceux qui me veulent du mal. Donne-moi la force de continuer à imiter le caractère de Christ et de demeurer positif en tout temps, car je sais que je n'ai pas encore atteint la destination que Tu as prévue pour moi.

Donne-moi un aperçu de Ta vision pour mon avenir afin que je comprenne mieux Tes plans pour ma vie à mesure que Tu les dévoiles sous mes yeux. Donne-moi aussi la patience et la foi nécessaires pour croire toujours que Tu agis pour mon bien à chaque minute de mon existence. Amen."

BobGass

18/09/2006

Souvenirs... Souvenirs...

medium_sur_le_pas_de_la_maison_2006.jpg
            TENDRE RESURGENCE

 

 

 

 

Sentiment d'un trouble dans mon coeur !
Ta main dans ma main,
Toutes deux enlacées...
Tes doigts papillons attendrissants,
Batifolent dans ma chevelure...
Avide de tendresse
Je laisse ma tête épis blonds, se reposer
Aux creux de ton épaule apaisante.
Tant de petites choses me font frémir
Comme le chat qui ronronne au coin du feu.

 

Que suis-je devenue,
Moi, l'oiseau perdu,
Que l'amour a si souvent blessé ?
Tout mon être est en émoi...
Mes yeux fuient...
Ma voix triche...
Ma main tremble...
Mon corps frémit...
Lui, le sait-il ?

 

" Allons, calme-toi mon coeur !"
C'est si bon de se sentir appréciée, aimée,
Toi qui as si souvent pleuré,
laisse tes sentiments s'éveiller.
C'est si bon de se sentir enfin Femme...
                       Femme qui plait !

 

 

 

 

  PASCALINE Debain-ARNAL

medium_chez_ma_tante_.jpg

11:14 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (0)

Il ne faut pas déprimer

medium_desproges_pierre.jpgCe n'est pas parce que l'homme a soif d'amour qu'il doit se jeter sur la première gourde.

Pierre Desproges

DICTON pour sourire de ma déprime

Si un jour tu te sens inutile et déprimé, souviens-toi : un jour tu étais le spermatozoïde le plus rapide de tous.

Coluche
medium_karikatur_coluche.jpg5.jpg

Le dicton du jour

 

 

Les villes sont la nature façonnée par l'homme, à son image et à sa ressemblance. 

Godbout, Jacques (1933-

medium_toulouse_la_ville_rose.jpg

)

Une très jolie prière qui me touche profondément.

Une prière pour aujourd'hui

Seigneur Jésus, par ta mort, tu m'as donné la vie, m'accordant le pardon des péchés. Aide-moi à être utile, à marquer de ton empreinte ceux que tu as placés autour de moi, en leur apportant ton amour. Amen.

Paul Ettori

16/09/2006

j'ai connu

                    J'AI CONNU
J'ai connu les horizons découpés,
Les chemins ombragés et tortueux.
J'ai connu les regards bronzés,

Le sourire ensoleillé des anciens,
J'ai connu tous les chemins
Qui mènent au chagrin.
J'ai chanté les vieux refrains
Que sifflent les gamins.
J'ai connu les yeux clairs d'un enfant,
Les boutons d'or dans les champs.
J'ai connu les sources et l'autant

Que je buvais à l'aube pointant.

J'ai connu le monde reposant
De la montagne, chantonnant
Avec l'eau, le rossignol et la courtillière.
J'ai connu les lézards, les hannetons,
La compagnie des lucioles , des grillons,
Des reinettes et des épiphigères.

                                  PASCALINE Debain-ARNAL
medium_1_lac_des_bouillouses.jpg

19:20 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (1)

prière du jour

Une prière pour aujourd'hui

Seigneur, je veux te demander en cet instant de me faire comprendre cette profonde vérité, et de chasser de mon cœur toute crainte de la mort. Aide-moi à dire, comme David : "Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi". Au nom de Jésus, amen.

Jean Claude Guillaume
medium_jean_claude_guillaume.jpg

Le dicton de septembre

En septembre s'il tonne-La vendange est bonne. (Dicton)
medium_les_vendanges.jpg

15/09/2006

je méclate

Vous n'avez pas le moral ?

Vous avez un coup de blues, visitez le blog d'Axelle et vous ne serez pas déçus,

avec Axelle on ne s'ennuie pas, on est obligé de s'éclater, surtout ne vous en privez pas se serai regrettable!

 

Un de mes blogs préfèré http://Axellevousraconte.blog50.com

 

Amusez-vous, éclatez-vous.  Merci Axelle ! Je t'embrasse !

PLUIE

 

Aujourd'hui il pleut, mais c'est une pluie douce et agréable comme je l'aime et j'aime m'y promener tête nue et mains tendues vers le ciel, avec pour tout compagnon  ma chienne et le Seigneur!

Soit loué mon Dieu pour cette petite pluie fine qui nous ondoie et redonne vie à la nature qui est assoiffée de tes ondées qui se font rares !

Je parle de la caresse de l'onde et non de ses furies qui se déversent avec rage et dévastent tout.

medium_pascaline_juillet_2006.jpg

 

PLUIE


Petite averse toute fine
Petite coquine
Tombe sur mes cheveux
inonde mes yeux.

Je t'aime petite pluie                                                                                                                               Tombe sur ma vie
Tombe sur mes poèmes
Et je te noierai de " je t'aime. "

Tombe sur mes images                                                                                                      Tombe sur mes orages
Je te tends mon visage
Ondoie le de gouttes sages.


Petite averse jolie
Embaume ramiers et soucis
Et dans ma triste nuit
Sur les chemins, reluit.
Petite pluie
Que mes mains supplient
Efface les blessures de ma vie
Et pare moi de gouttes de rosée
Et mon coeur sera consolé.

        PASCALINE  Debain ARNAL   

10:00 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (4)

Le dicton de setembre

Forte chaleur en septembre,-A pluie d'octobre, il faut s'attendre. (Dicton)

Prière du jour

Une action pour aujourd’hui

Je ne veux plus me laisser dominer par des pensées impures qui attristent le Saint-Esprit. Je choisis de ne plus écouter l’ennemi mais de remplir mon esprit de la parole de Dieu, en marchant dans la pureté et l’obéissance.

Franck Alexandre

14/09/2006

Le vieux chêne et les deux orphelins

medium_aquarelle_2_oiseaux.jpg

 

 

 

 

Cette nuit, sur le grand chêne blessé,

 

L'hivers a déposé

 

Sa mantille de sainteté.

 

Au premier jour du printemps,

 

Le vieux chêne resplendissant

 

Offrait ses branches ravigorées

 

A deux petitx orphelins ailés !

 

 

 

           

 

                PASCALINE Debain-ARNAL

 

09:42 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (0)

Le chardonneret

                              

medium_chardonneret_1.jpg
FLAVIEN 10 ANS

Chante encore,
Gentil ténor,
Chante sur la branche de l'oranger,
Chante joli messager,
Les bourgeons vont s'ouvrir
Et de fleurettes s'épanouir.
Chante tendre ami bienheureux,
Le printemps, à tes airs joyeux
Egayera nos jardins soucieux !


 

medium_chardonneret_2.jpg

                 PASCALINE Debain-ARNAL

 

09:30 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (1)

Prière

Une prière pour aujourd’hui

Père, je reconnais que je ne peux rien par moi-même. Je te prie de m’équiper et de me préparer pour la mission à laquelle tu m’appelles. Que ta capacité en moi fasse la différence. Au nom de Jésus, amen.

Yvan Castanou

Le dicton du jour

La monotonie, dans la retraite, tranquillise l'âme; la monotonie, dans le grand monde, fatigue l'esprit. 

Staël, Madame de (1766-1817

Le dicton de septembre

L'hirondelle en septembre abandonne-Le ciel refroidi de l'automne. (Dicton)

13/09/2006

LIBAN

medium_frustrations-liban.jpg

PAIX

 

Ecrin tissé d'espoir

Mot brodé d'amour sur les chemins de de tous les jours.

Mot bombe qui déchire trop de corps.

Tous ces coeurs palpitants d'enfants innocents,

Tous ces coeurs torturés de femmes violées,

D'hommes bafoués. Toute cette terre souillée.

Tant de coeurs d'où coulent un sang rouge-noir, sève endeuillée !

 

PAIX

 

Etoile scintillante dans un ciel horrifié.

Chose impalpable frémissant d'horreur aux sifflements ironiques

D'oiseaux de fer, géant vrombissant, semant le désastre

Sur cette terre comme un ciel couleur pourpre-sang;

Anémone géante s'épanouissant et s'écrasant

Dans des vagissements de terreur,

Où villages et oasis,

Où herbes rares et fleurs ne sont plus qu'étacombes,

Où le soleil palit d'outrage !

 

PAIX

Mot divin de promesse !

 

PAIX

Message dénué de tout sens au firmament

Du Liban !

 

PAIX...

medium_orphelin_libanais.jpg

 

                                  Pascaline Debain-ARNAL

 

 

medium_priere_d_un_ado_libanais.jpg

 

 

 

 

paix

08:30 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (1)

Le dicton de septembre

Nuées de septembre,-Pluie de novembre,-Gel en décembre. (Dicton)

Le dicton du jour

La publicité pousse les gens à ne pas se fier à leur jugement; elle leur apprend à être stupides. 

Sagan, Carl (1934-1996)

12/09/2006

TOUJOURS SOURIRE

Rions un peu avec   FLAVIEN 10 ansmedium_x1pnp_rgmi5o50ycbu7khvehg7d6nazjmzavam-iha5eraxxeengn-rwlb6.jpg, le petit clouwn de mon coeur !
 
 
     LES CADRANS-SOLAIRES
       Moment de fou-rire

Une gamine qui pleurniche,
Une autre qui rit,
Quelle drôle de vie!
La première veut mourir d'amour,
La deuxième veut tuer son beau-père.
Quelle soirée!
Celle qui pleurait rit
D'un petit rire pointu.
Celle qui veut tuer son beau-père
Se console en mangeant des sucreries.
N'importe quoi!
La première parle de ses montagnes,
La deuxième raconte sa Pologne.
Restons français
tout ça ne vaut pas Atérix!
Nous quittons la bibliothèque,
Courrons dans les couloirs.
Il fait nuit noire, tout l' monde dort,
Sauf nous deux, les deux grandes folles,
Dans le mème lit, nous délirons,
Que d'éclats de rire!
Il est 22 heures passées,
La pionne fait sa ronde,
Et dès qu'elle s'éloigne c'est le grand bazard!
Mais les paupières s'alourdissent,
La deuxième retourne dans son lit
Et nous fermons nos yeux pour une nuit de folie!

  PASCALINE Debain-ARNAL

Mon peintre préfèré

" N'oublions pas que les petites émotions sont les grands capitaines de nos vies et qu'à celles-là nous y obéissons sans le savoir." Vincent Van Gogh

 

medium_nuit_de_van_gogh.jpg

Une citation d'un grand peintre qui me va droit au coeur

" La couleur est mon obsession quotidienne, ma joie et mon tourment. "   Claude Monet

medium_ombrelle.jpg

Une très jolie phrase

 " Je me tresse un bonheur comme un panier de jonc,-et j'y mets un grillon, une nuit de septembre,-le ciel bien lessivé par un matin tout blond,-une fille endormie qui se mélange à l'ombre."    (Claude Roy)

Le dicton du jour

La vraie philosophie est de voir les choses telles qu'elles sont. 

Buffon, Georges Louis Leclerc, comte de (1707-1788)

[Histoire Naturelle (1749)]

11/09/2006

La blallade de la Loire

                                                                     medium_le_bord_de_loire.jpg                                                                          
                          LA BALLADE DE LA LOIRE

Dis moi très bel oiseau
Qui vient tout droit d'autres frontières,
Tandis que bourgeonnent lilas et bouleaux
Et que poussent jonquilles et violettes,
Conte moi mon ami pourquoi tous les ans, si fidèlement,
Tu viens nicher tout pres de ma fenètre!
Et bien voilà, dis l'oiseau, tout simplement
C'est qu'à Saint-Ay la Loire y est bien plus jolie!

Le soleil danse sur  les flots
Limpides  comme une aquarelle.
Admire! de multiples faisceaux
Brillent jusque dans la venelle!
C'est comme une rivière de diamants,
Elle pare ta baie  de mille  paillettes,
Et si j'y fais mon nid avec ravissement
C'est qu'à  Saint-Ay la Loire y est bien plus jolie!

Cygnes, canards et poules d'eau
Sur nos iles de beauté  y vivent en paix,
La libellule taquine les roseaux
Pour fèter la saison nouvelle.
L'onde claire surprend  plus d'un serment,
Elle connait mélodies et ritournelles,
Si viennent y flaner demoiselles et amants
C'est qu'à Saint-Ay la Loire y est bien plus jolie!

Silence! écoute ce concerto de pépiements!
Ne dis plus rien poètesse mon amie,
Je t'en conjure, garde en toi secrètement,
Qu'à Saint-Ay la Loire y est encore bien plus jolie!

                                           PASCALINE  Debain- ARNAL

medium_pict0079.jpg

11:00 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (2)

Le dicton du jour

"Qu'un ami véritable est une douce chose!
Il cherche vos besoins au fond de votre coeur;
Il vous épargne la pudeur
De les lui découvrir vous-même. "   jEAN DE LA fONTAINE
medium_grive_musicienne.jpg
 
En Septembre, quand tu entends la grive chanter, cherche la maison pour t'abriter ou du bois pour te chauffer.

10/09/2006

BONNE JOURNEE

Aujourd'hui il fait un tres beau soleil, je ne vous oublie pas mais je reste au soleil et nous mangerons grillé.

Un verre de porto...A votre santé !

11:12 Publié dans Lettre | Lien permanent | Commentaires (1)

09/09/2006

Quelques proverbes d'amour

          La où l'on s'aime il ne fait jamais nuit.  Proverbe africain

Pour bien aimer un vivant, il faut l'aimer comme s'l devait mourir demain._ proverbe arabe

Aimer ce n'est pas seulement aimer bien, c'est aussi comprendre.

 

Aimer ce n'est pas seulement aimer bien, c'est aussi comprendre.

Pour mon amour réunionnais

                                                 AMOUR FOU

medium_notre_amour_toujours.jpg

Comme une rose trémière
Qui défaille dans le vent,
Parfois toute en tes bras
Je renverse ma taille
Et je plonge mon regard dans tes prunelles ardentes,
J'embrasse ton large sourire d'enfant,
Tu m'enlaces,
Tu es comme le chat frémissant et fier
Qui possède sa proie!
Je suis troublée et l'âme perdue
Je me sens suspendue au bord de notre bonheur
Et toujours le désir pareil, au coeur me mord.
Je voudrai que tu m'emportes ainsi vivante dans la mort!
Inclinée sur tes yeux où palpite une flamme étrange...
Je plonge au plus profond, je crois y voir ton âme...
Par ta chemise entr'ouverte
Où ta peau reflète par instant,
Un parfum charnel d'algues où le désir me consume
Monte en bourrasque vers mon aura
Comme un encens troublant,
Et lentement, délicieusement,
Les yeux clos pour mieux m'en griser
Je cueille sur tes lèvres d'embruns
Le flamboyant de ton baiser !
                      
          PASCALINE ARNAL 1999 (ile de la Reunion)

                                

11:00 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (3)

Petite prière

Seigneur, pardonne-moi mes vains efforts pour me valoriser à mes propres yeux et aux yeux des autres. Aide-moi à découvrir qui je suis réellement en toi, et l'œuvre merveilleuse que le Saint-Esprit est en train d'accomplir en moi, pour ta seule gloire. Amen.

DICTON DU JOUR

Il faut aimer les gens, non pour soi, mais pour eux. 

Collin d'Harleville, Jean-François (1755-1806)

08/09/2006

Petites phrases

METTRE LA MAIN A LA PATE, signifie: participer à une tâche collective.

UN MOUILLE-FARINE   est un bon à rien.

UNE BONNE PÂTE   est une personne au caractère facile et généreux.

Mon oncle ce soldat

medium_mon_oncle_mort_en_algerie.jpg
A MON ONCLE

 

 

 

 

Pourquoi donc m'as tu quitté ?
Tout ce termine ici bas, nul ne dure.
On t'a couché, avec à tes côtés, ton épée.
Pourquoi ?  Ton coeur était encore si pur !

 

 

 

Souvient toi de ta petite fille.
Tu m'embrassais à l'hopital
Partant aussitot pour l'Algérie.
Pourquoi tant de  fracas ?

 

 

 

Aujourd'hui je n'ai plus rien de toi,
Juste une photo sur mon bureau en bois.
Je me retrouve seule sans toi,
Mais au fond de moi, toujours tu resteras.

 

 

 

                         PASCALINE DEBAIN ( arnal ) 1970
                                                                                                            
                                                   

 

 

 

 

 

 

 

 

11:34 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (2)

Le dicton du jour

" Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi tu seras un étranger."    Roger IKOR

07/09/2006

Prière d'un enfant de 10 ans

Jésus,

                   Mon petit cousin a déchiré mon devoir,
                   J'ai eu une mauvaise note à l'école
                   Et tous mes copains se sont moqués de moi,
                   Toute la classe m'a laissé tomber.
                   J'en ai assez, je suis très en colère.
                   jésus vient m'aider,
                   Toi qui m'aimes, aides-moi.  
C 'est tellement mignon et innocent que je me suis laissée troubler par ce petit bout de chou au cours du cathéchisme.
medium_photo_142.jpg

A mes grands-parents

medium_mes_grands-parents_maman_et_papa.jpg

Jamais je n'ai trouvé plus grand amour !

 

 

 

Dans le jardin du bonheur


 

J'ai cueilli une fleur,


 

Une fleur couleur immortelle


 

Comme votre regard d'étincelle !


 

Fleur, Bonheur éternel,


 

Fleur, coeur de grand-père et grand-mère


 

Aux couleurs tendres de lumière


 

Posée là sur mon coeur,


 

Fleur petite et douce lueur,


 

Qu'à l'instant je meurs


 

Si je brise votre coeur !

  

 

 

 

                     PASCALINE Debain ARNAL

09:03 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (0)

LE DICTON DU JOUR

Quand une phrase ténébreuse, alambiquée vous donne le vertige, souvenez vous que ce qui donne le vertige c'est le vide.   SACHA GUITRYmedium_sach_guitry.jpg

06/09/2006

DICTON DU JOUR

                                                              " Nous voyons l'abeille se poser sur toutes les plantes et tirer de chacune le meilleur."medium_abeille_sur_un_pissenlit.4.jpg  ISOCRATE

LA MORT DU SAPIN

medium_sapin.jpg                         

Autrefois, je ne savais pas,
                 je ne comprenais pas. 
Je parlais de la foudre qui s'abattait
Et de l'arbre qui s'écrasait.
" Il est  mort".! Je le pensais.
Aujourd'hui je sais
Ce qu'est un arbre. C'est la Vie !
La joie, la noblesse et parfois l'agonie .
Une chose vivante qui  ressent nos émotions.
Le bonheur des fleurs, des fruits et des oisillons,
L'espoir, le printemps, la résurection !
Arbre de toutes formes, gaillards ou freluquets,
Ames, témoins  muets du temps et de ses secrets,
Morceaux d'écorce, feuilles et soies,
Bouts de bois
Aux multiples parfums,
Feu qui réchauffe et chauffe nos destins.
En lui tout y est divin!
L'arbre est notre ange gardien,
Il est nôtre,
Il est vôtre,
Il est tien,
Il est mien !
Comme un être humain
Il vit, il transpire.
Il gémit, il tremble, il  respire,
Il veille sur notre existence!
C'est avec douleur que j'y pense,
Mon désarrois est immense,
L'arbre souvent périt avec violence
Torturé, empoisonné, foudroyé.
Ce géant de papier
Aux  mains tendues vers le firmament
En guise de remerciement ,    
 Frémit  dès que la tempête rugit
Traverse les  vallées et les prairies
Et s 'abat sur de multiple vies!
Le grand sapin aux mille yeux dans le jardin
Caresse avec amour fleurs et épis de satin, 
Il s'incline et salue  les passants
Et intrigue les enfants.
Soudain le ciel s'assombrit,
Plus de galopins, plus de cris,
Plus de jeux, de courses, pas un bruit,
Pas un frisson,
Le chien rentre dans la maison.
Le silence s'installe à l'horizon
La tempète fait rage,
Les éclairs tombent et résonne l'orage,
Le pauvre sapin  désespéremment ploie
et son coeur vole en éclats !
Je sens ma gorge se serrer,
J'entends un grand cri me déchirer,
La dernière prière de l'arbre en émoi,
Le dernier fracas
de mon  complice le sapin!  Pourquoi ?
Et dire que je ne savais pas!

         PASCALINE Debain ARNAL

08:55 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (0)

05/09/2006

Citations

medium_antoine_de_saint-exupery.gif

 

- " Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité." Antoine de Saint-Exupérymedium_victor_hugo.jpg

 

 

 

 

 

 

- " Le théatre doit faire de la pensée, le pain de la foule.  Victor-Hugo

http://chezmichelle.blog50.com

C'est un blog passionnant et très riche, très divers.

C'est mon blog préfèré et j'y vais journalièrement.

Merci pour le coin prières.

Vive la poèsie, les chansons et la musique.

Et quel plaisir d'écouter la voix chaude de notre ami Gilbert Bécaud!

MERCI MICHELLE!

04/09/2006

Lucas dans mes bras

Me voilà mamie de Lucas. N'est ce pas que ça me va bien ? medium_septembre_2006_022.jpg

13:51 Publié dans Lettre | Lien permanent | Commentaires (5)

Le papa de Lucas

Il s'apelle Romain et il est l'heureux papa du petit Lucas.medium_lucas_et_son_papa_3_aout_2006.jpg

13:47 Publié dans Lettre | Lien permanent | Commentaires (1)

Lucas et sa maman

Elle s'apelle Ludivine et elle est lheureuse maman du petit Lucas.medium_sp_a0195.jpg

13:44 Publié dans Lettre | Lien permanent | Commentaires (0)

LUCAS

Bonjour, voici Lucas, il est né le 3 aout 2006. C 'est un tres beau garçon.medium_petit_lucas_ne_le_3_aout.3.jpg

13:34 Publié dans Lettre | Lien permanent | Commentaires (0)

03/09/2006

LE CYGNE

medium_cygne.jpg

                                

Il glisse sur le grand miroir couleur ciel,
il vogue comme un voilier blanc...
Il se mire et se sent attiré
par de grosses miches de pain.
Il les fixe d'un air étonné
car il voit s'agrandir son délicieux festin.
Il vise du bec...
                         CLAC... Il plonge d'un seul coup
                                     son long cou de neige pure.
Il remonte à la surface,
                                     puis plus rien...
                                                               Disparu ! ???
Le grand miroir redevient tout bleu!
Le très joli cygne réalise enfin
Que son délicieux festin
N'était autre qu'un polisson  nuage
Qui se mirait dans l'eau claire du grand lac!
                 PASCALINE DEBAIN (Arnal) 

13:37 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (0)

02/09/2006

Dès l'aube

                   DES L'AUBE
Des l'aube
Dans la montagne parfumée
Je m'en allais cheveux au vent
Vêtue comme une bergère.
Mes pieds menus éparpillaient sans façon
Mes gros sabots dans la nature
Afin de courir comme le vent
Et je taquinais les coccinelles et les sauterelles.
Dès l'aube
Je m'enfonçais dans les forêts de bruyères
Le zéphyr caressait ma peau de neige
Et je faisais des bouquets de baies et de mousse
Et les fleurs m'ondoyaient les pieds.
Les rayons du soleil jouaient sur ma longue chevelure.
Mon visage s'illuminait de bonheur!
Dès l'aube
Je m'en allais sur les sentiers
A la recherche de mille baisers parfumés!
 

         PASCALINE DEBAIN (Arnal) 

medium_photo-guisane-22-1003.jpg

22:27 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique