logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

28/10/2006

IL Y AVAIT

                                         

  IL Y AVAITmedium_pascaline_11_mois.jpg

Il y avait un pays
                          avec des arbres et de la mousse,
                          des oiseaux et des écureuils,
                           des pommes de pin et des myrtilles.

Il y avait un pays,
il y avait une fillette
                           boucles d'épis de blés,
                           regard émerveillé,
                           visage de poupée.


Une seule fillette sur ses jambes sans vie
et cette petite fille c'était moi
                           et je pleurais  
                           et je souffrais.

Puis un jour d'immense solitude, désespérée
au coeur des Pyrénées, terre merveilleuse aux multiples trésors,
                            aux  charmes indescriptibles de tant de ravissement
                            qui chantaient de mille murmures
                            et frémissaient de tant de mystères et de charmes,
pays aux sources enchantées
                             où croassaient de petites reinettes,
aux sentiers captivants de papillons
                             où gazouillaient des feuillages de rosée,
Aux rochers douillets où se doraient  les farouches lézards,
aux champs palpitants de grillons ménestrels
                             ondulés de lupins, boutons d'or,
                             de bleuets et de coquelicots,
entres vos cîmes féériques,
au coeur de vos chimères
                             vous m'aviez adoptée

                             et à jamais gardée.
Il y avait un pays,
il y avait des montagnes,
des champs, des bois, des taillis et des rochers

que le temps n'avait pas abimés,
que l'homme n'avait pas violés.

Il y a un pays
au creux d'une vallée perdue, bien cachée,
Dans mon coeur,medium_agilis_small.jpg
dans mes pensées.


il y a une contrée
avec ses prés, ses sentiers, ses ruisseaux, ses montagnes
medium_montagnes_pyreneennes.jpg


                                        et ses histoires incroyables,  
                                        et il y a une jeune femme-plante.
                                         si simple fleurette
                                         parmis tant de majesté!

    PASCALINE DEBAIN (Arnal)  1983      
medium_c_et_moi_pascaline.jpg

11:40 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Un visage apparaît à travers les rimes
Me voilà toute saisie par ce qu'il exprime. Bises

Écrit par : monique-âne | 28/10/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique