logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/09/2006

Pour vous tous

Aujourd'hui c'est la journée de l'amitié, cette jolie carte je l'offre à vous tous et toutes.

medium_amitie.jpg

17:26 Publié dans Lettre | Lien permanent | Commentaires (0)

Rions encore

medium_fonctionnaire2.jpg

ANGELITO

Laisse moi rêvasser encore contre ton flanc.
Alentours, les silhouettes de la nuits se sont épanchées!
La chaleur poisse encore nos mains entrelacées
                                                         Et mon soleil d'amour brille dans ton regard ardent.


                              Ne parle plus, écoute le frisson du silence...
Ne devines-tu pas que tout est message de douceur ?
Serrée contre ton coeur je ne suis plus que bonheur.
Vois, le cile étend sur nous sa céleste mantille immense !


Complice et resplendissante, Vénus nous sourit.
Il n'y a plus de contrainte au cadran qui s'efface...
Le temps n'est plus que transparence dans l'espace,
Sa berceuse est mélodieuse et le bon dieu s'attendrit,                                       


 

                 Et mon coeur n'est que caressse et tendresse...
L'extase de ta bouhe inonde de baisers mon front rêveur.
Je t'aime et j'oublie tout ce soir,je t'aime avec ardeur,
Mon coeur déborde de trop d'amour pour n'être que ta jeunesse !...


 

                                                         PASCALINE DEBAIN (Arnal) août 1990 Montereau

10:00 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (1)

Rions un peu

medium_bulletin1.jpg

Prière d'aujourd'hui

Seigneur, merci pour ces épreuves et ces difficultés qui me permettent d’exercer la foi et de grandir spirituellement. Elles sont un tremplin vers ma destinée. Amen.

Franck Alexandre

Le dicton du jour

A chaque fois que j'entends quelqu'un défendre l'esclavage, j'ai une énorme envie de lui voir appliqué personnellement. 

Lincoln, Abraham (1809-1865)

29/09/2006

AMERTUME

                   AMERTUME


 

Avec la plume de ma torture
Et le poids de ta forfaiture
Il pleut des mauvaises écritures
Et mon coeur béant comme une déchirure

Rumine sa blessure.

Quand à mon âme elle n'est plus que fermeture !

Avec tenacité, afin d'extraire
Les raisins de ma colère
Ils courent, trébuchent et pleurent mes vers,
Ils vomissent comme une rivière
Sur ma feuille couleur funéraire.

Quand à mon âme, elle n'est plus qu'un cratère

D'où s'extirpe la lave de ta cruauté
                                  
                              L'amère de ta perversité .

                                                PASCALINE DEBAIN (Arnal) 

10:00 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (2)

Envi de sourire

medium_bebe_perier.jpg

 

Il a soif le petit bout de choux !

Prière pour ceux qui souffrent

Père, ouvre mes yeux pour voir tous ceux qui souffrent tout autour de moi. Je suis ton ambassadeur et il y a beaucoup de travail à faire ! Dans les temps de tragédie ou de paix, mets devant moi les gens qui ont besoin d’expérimenter ton amour, afin que je devienne une bénédiction pour leur vie. Je te prie dans le nom de Jésus. Amen.

Joel Osteen

Le dicton du jour

Les trois stades de la pensée:
Fie-toi à ton coeur.
Fie-toi à la raison.
Débrouille-toi. 

Matyo (1970- )

28/09/2006

ESPOIR

JE VOUS PROPOSE UN MERVEILLEUX TEXTE QUE LE HASARD M A FAIT DECOUVRIR.

Ce texte ne m'appartient pas, il est trop beau et trop fort pour être mien.

Je l'offre à tous les enfants de la terre entière et bien sur, surtout à mes enfants.

ESPOIR

Par delà les mers,                                         
Jusqu’au bout des fleuves,
Tu sens petit homme
L’eau te caresser
Tu sens petit homme
L’eau te raconter – L’histoire de tes ancêtres
Ceux qui avant toi ont su sentir – Les anciens et les sages
Ceux qui de l’eau ont su émerger.

Arrêtes-toi un instant – Un seul instant,
Et accordes un moment – De ton existence,
A la mère des hommes, symbole de pureté.
Regardes et observes ce que tu as fait,
Ouvres tes sens et sens avec ton essence.

Par delà les monts,
Au-delà des plaines,
Ecoutes petit homme
Ecoutes le vent souffler
Ecoutes petit homme
Le vent te raconter – L’histoire de tes ancêtres
Ceux qui avant toi, ont su écouter – Les anciens et les sages
Ceux qui par le vent ont su apprendre.

Arrêtes-toi un instant – Un seul instant,
Et accordes un moment – De ton existence,
A tous ceux que tu n’as pas respectés
Regardes et observes ce que tu as fait
Ouvres tes sens et écoutes avec ton cœur.

Par delà les ténèbres,
Par delà l’obscurité,
Regardes petit homme,
Regardes cette clarté
Regardes petit homme,
Le feu te raconter – L’histoire de tes ancêtres
Ceux qui avant toi ont su regarder – Les anciens et les sages              
Ceux qui, le feu, ont su maîtriser.

Arrêtes-toi un instant – Un seul instant,
Et accordes un moment - De ton existence,
A tes actes oubliés du passé
Regardes et observes ce que tu as fait
Ouvres tes sens et regardes avec ton âme.

Du haut des montagnes,
Au fond des forêts,
Tu touches petit homme
La terre résonnante
Tu touches petit homme
La terre te raconte – L’histoire de tes ancêtres
Ceux qui avant toi ont su toucher – Les anciens et les sages   
Ceux qui à la terre ont su parler.

Arrêtes-toi un instant – Un seul instant,
Et accordes un moment – De ton existence,
A cette nature que tu as profanée                                    
Regardes et observes ce que tu as fait
Ouvres tes sens et touches avec ton esprit.

- Alors,
Par l’eau, par l’air,
Par le feu et la terre,
La sagesse te nourrira
Et l’espoir nous sauvera.

Extrait du recueil de Amon Kand'Orht intitulé : "Desseins d'humanité"

11:35 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (1)

EXALTATION

                                            EXALTATION 

                           

 

J'étais assise aux pieds de l'océan, sous la voûte céleste

L'air était pur, l'étendue était calme, sans silhouette.
Je me plongeais corps et âme dans l'au-delà du réel.

 

Les dunes sableuses, les landes et la nature
Semblaient deviner dans un timide murmure
La chanson de l'océan, les étoiles du ciel.

 

 


Oh ! les étoiles dorées, éclats doux et infinis,
De mille concertos discrets, avec harmonie,
Disaient en inclinant leurs guirlande de feu jolis: 

                                    
Les flots calmes  qui rugissent aux seuls désirs de Dieu,
Dansent en caressant mes pieds de fillette
Et louaient en écumant le long de la crête:

                   

 

"- Jesuis le Seigneur ton Dieu,                  
  Je suis la mer et les cieux.
 Bénis les constellations de feu ! " 


            PASCALINE DEBAIN  (Arnal)

 

                                                                         

medium_jesus_du_magnificat.jpg

 

                                                             


09:45 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (1)

Sacré crise de rire.

Pour la troisième fois en un seul mois, le dépanneur de monsieur Wang est victime d'un vol à main armée.
- Même s'il porte une cagoule, je suis certain que c'est le même voleur. Toujours.
- Avez-vous remarqué autre chose, demandent les policiers, des signes, des tatouages, ses vêtements?
- Ses vêtements? Pour ça oui! D'une attaque à l'autre, il est toujours mieux habillé, et il porte une montre en or, ce qui est nouveau.

Le vieil aristocrate passe au salon, et il appelle son maître d'hôtel:
- Harry, vous me servirez mon martini avec une olive noire aujourd'hui. Vous avez bien compris, une olive noire. Pas verte.
- Bien monsieur, mais puis-je savoir pourquoi?
- On vient de me téléphoner de l'hôpital, lady Charlotte est morte d'une crise cardiaque.
medium_bebe_sumo.jpg

rions un peu

-Tous les matins, dit Albert, je rajeunis de 20 ans en me rasant.
- Tu devrais te raser le soir, répond sa femme

medium_mel_gibson.jpg

Faut rigoler... faut rigoler... faut rigoler

Au commencement, Dieu créa Adam. Au bout d'un certain temps, Dieu pensa qu'Adam avait besoin d'une compagne, et il créa Ève. Dieu se dit qu'Adam trouverait bien la combine pour l'aborder, mais rien! Adam et Ève se regardaient dans une totale indifférence. Un beau jour, Dieu appelle Adam et lui dit:
- Pourquoi ne pas aller voir Ève et lui donner un baiser?
- C'est quoi un baiser?
Après la divine explication, Adam va retrouver Ève et lui donne un baiser.
- Dieu dit alors à Adam:
- Pourquoi n'irais-tu pas voir Ève pour lui faire un petit câlin?
- C'est quoi un petit câlin?
Après la divine explication, Adam retrouve Ève et lui fait un petit câlin, et il revient avec un sourire jusqu'à ses oreilles. Du coup Dieu dit à Adam :
- Pourquoi n'irais-tu pas voir Ève pour lui faire l'amour?
- Dieu, qu'est-ce que c'est faire l'amour?
Après la divine explication, Adam retrouve Ève...
Mais cette fois-ci il revient l'air un peu déboussolé. Dieu lui demande alors ce qui ne va pas, et Adam répond:
- C'est quoi la migraine?
medium_segolene.jpg

La prière du jour

LE CRI PERPETUEL DE MON COEUR

 

Seigneur, je ne me laisserai plus arrêter par les échecs. Je crois, comme tu le promets dans ta Parole, que sur ma route tu as placé des bénédictions. Je te fais confiance, car je sais que tu marches avec moi, pour m'aider à réussir. Amen. 

Paul Ettori
medium_christ.jpg4.gif

Le dicton du jour

medium_gandhi-mahatma-mohandas_karamchand.jpg
Quelle différence cela fait-il pour les morts, les orphelins et les sans-abris, qu'une destruction absurde soit menée au nom du totalitarisme, ou au saint nom de la liberté ou de la démocratie? 

Gandhi, Mohandas Karamchand (1869-1948)

medium_gandi_m.jpg

[Peace and War (1948), Non-violence]

 

27/09/2006

COEUR INEXPLORE

medium_gif79.gif

                         

Un mystère d'agates aux reflets de songe.
Dans ce regard, des lutins me font du charme.
Espace mystérieux où se devinent de douces pensées,
Reflètant ses feux follets de ballades en aubades.
Dans cet univers magique, des baisers fleurissent.
Par mes doigts qui les effleurent, ses sourires  frémissent.
Oh mon  ami, mon port d'attache!
Ma pensée vers toi est un fardeau dangereux,
une goutte de nitrotroglycérine,
Et ton sourire et tes yeux m'enflamment et me consument.
Ah que j'aime le paysage de ton visage
Et ses sentiers secrets sur ton front d'homme !
Au coeur de tes souterrains inexplorés
J'ai envi de m'y perdre !
J'ai égaré mes doigts  dans ta chevelure soyeuse,
pourtant je me tiens aux aguets
Comme la biche flanant à l'orée des fourrées.
Je n'ai rien à t'offrir, ni volonté, ni soumission,
puisque tu ne veux pas de mon amour,
Mais je t'en prie, si tu m'aimes un peu, rien qu'un peu,
Alors toi que j'aime,  permets- moi au moins d'entendre ta voix
De temps en temps au bout de la ligne,
Offre moi rien qu'un peu de ta présence et de ton amitié!

                  PASCALINE DEBAIN (Arnal)

                                     

10:50 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (2)

La prière du jour

Seigneur mon Dieu, ta parole a touché mon cœur et je sais qu’au fond de moi, j’ai besoin de pardonner. Aide-moi à t’obéir et à mettre ta parole en pratique. A l’exemple de Corrie Ten Boom, je veux bénir ceux qui m’ont fait du mal, quelle que soit la souffrance que j’ai endurée. Au nom de Jésus. Amen.

RIONS UN PEU...

Allez les filles ...

 faitevous

 aussi plaisir !

> ---------------------------------------------------------------------------------------------------

> Pourquoi l'homme penche-t-il la tête quand il réfléchit ?

> Pour que ses deux neurones entrent en contact.

> ---------------------------------------------------------------------------------------------------

> Pourquoi les hommes ont-ils la conscience tranquille?

> Parce qu'ils ne l'ont jamais utilisée.

> ---------------------------------------------------------------------------------------------------

> Pourquoi les hommes aiment-ils autant les voitures et les motos ?

> Celles-là au moins, ils peuvent les manipuler.

> ---------------------------------------------------------------------------------------------------medium_eclat_de_rire_4.2.jpg

> Pourquoi la majorité des femmes conduisent mal ?

> Parce que la majorité des moniteurs sont des hommes...

                             
> ---------------------------------------------------------------------------------------------------

> Quelle est la différence entre un homme et une tasse de café

> Il n'y en a pas : les deux tapent sur les nerfs.

> ---------------------------------------------------------------------------------------------------

> Quelle est la différence entre un homme et un chat ?

> Aucune, tous deux ont très peur de l'aspirateur.

> ---------------------------------------------------------------------------------------------------

> Comment appelle-t-on un homme intelligent, sensible et beau ?

> Un homosexuel.

> ---------------------------------------------------------------------------------------------------

> Quel est le point commun entre les nuages et les hommes ?

> Quand ils s'en vont, on peut espérer une belle journée.

> ---------------------------------------------------------------------------------------------------

> Quel est le point commun entre les hommes qui fréquentent les bars

 pour célibataires ?

> Ils sont tous mariés.

> ---------------------------------------------------------------------------------------------------

> Quelle est la différence entre un homme, une cravate et une ceinture ?

> La ceinture serre la taille, la cravate serre le cou, l'homme sert à rien.

> ---------------------------------------------------------------------------------------------------

> Quelle est la différence entre le cerveau d'un homme et une olive ?

> La couleur.

> ---------------------------------------------------------------------------------------------------

> Les mensurations idéales d'un homme ?

> 80 - 20 - 42 (80 ans, 20 millions d'euros sur le compte en banque et 42 degrés de fièvre)

> ---------------------------------------------------------------------------------------------------

> Que doit faire une femme quand son mari court en zigzag dans le jardin ? Continuer à tirer.

> ---------------------------------------------------------------------------------------------------

> Les hommes sont la preuve que la réincarnation existe.

> On ne peut pas devenir aussi con en une seule vie.

> ---------------------------------------------------------------------------------------------------

> Pourquoi les hommes ont-ils les jambes arquées ?

> Les choses sans importance sont toujours mises entre parenthèses.

> ---------------------------------------------------------------------------------------------------

> Les hommes, c'est comme de l'essence :

> des pieds à la ceinture, c'est du super,

> de la ceinture aux épaules, c'est de l'ordinaire,

> et des épaules à la tête, c'est du sans plomb. 

Le dicton du jour

Si je buvais moins, je serai un autre homme. Et j'y tiens pas. 

Audiard, Michel (1920-1985)medium_michel_audiard_a.jpg

EAU ou COCA-COLA

  1. EAU

    Un verre d'eau enlève la sensation de faim pendant la nuit pour presque 100% des personnes au régime comme le démontre l'université de Washington.

    Le manque d'eau est le facteur N°1 de la cause de fatigue pendant la journée.

    Des études préalables indiquent que de 8 à 10 verres d'eau par jour pourraient soulager significativement les douleurs de dos et d'articulations pour 80% des personnes qui souffrent de ces maux.

    Une simple réduction de 2% d'eau dans le corps humain peut provoquer une incohérence de la mémoire à court terme, des problèmes avec les mathématiques et une difficulté de concentration devant un ordinateur ou une page imprimée.

    Boire 5 verres d'eau par jour :

    - Diminue le risque de cancer du colon de 45 %

    - Peut diminuer le risque de cancer du sein de 79% et de 50% la probabilité de cancer à la vessie.


    Bois-tu la quantité d'eau que tu devrais, tous les jours ?


    COCA COLA

    Dans beaucoup d'états des USA les patrouilles ferroviaires chargent 14 litres de Coca Cola dans leur porte-bagages pour nettoyer le sang sur la route après un accident.

    Si on met un os dans un conteneur avec du Coca Cola, l'os se dissoudra en 2 jours.

    Pour nettoyer les WC, versez une canette de Coca Cola et laissez "reposer", ensuite tirez la chasse d'eau.

    L'acide citrique du Coca Cola ôte les taches sur la vaisselle.

    Pour enlever des taches de rouille du pare-chocs chromé des autos frottez le pare-chocs avec un morceau de feuille d'aluminium détrempée avec du Coca Cola.

    Pour nettoyer des objets rongés par des pertes de liquide de batteries d'automobiles, versez une canette de Coca Cola sur la corrosion.

    Pour enlever des taches de gras des vêtements verser une canette de Coca Cola dans la machine à laver avec les tissus tachés et ajouter la lessive. Le Coca cola aidera à enlever les taches de gras.

    Le Coca Cola aide même à nettoyer le pare-brise des automobiles.

    Pour notre information :

    Le principe actif du Coca Cola est l'acide phosphorique.
    Son PH est 2.8 et dissout un ongle en 4 jours environ.
    L'acide phosphorique en outre vole le calcium des os et est la principale cause d'augmentation de l'ostéoporose.

    Il y à quelques années une étude fut réalisée en Allemagne pour connaître les raisons d'apparition de l'ostéoporose chez des enfants  de 10 ans (pré- adolescent).
    Résultat : excès de Coca Cola, à cause du manque de contrôle des parents.

    Les camions qui transportent le Coca Cola sont identifiés avec une étiquette  MATÉRIEL DANGEREUX .

    Les distributeurs de Coca Cola l'utilisent pour nettoyer les moteurs de leurs camions de plus de 20 ans.

    Encore un détail : le Coca light est considéré par les médecins et les chercheurs encore plus comme une bombe à retardement à cause du mélange Coca + Aspartame.
    Il est suspecté d'être la cause du Lupus et des dégénérations du système nerveux.

    Et pour finir, il est conseillé de ne jamais se laver les dents après avoir bu du Coca Cola parce qu'il enlève tout l'émail, et il l'enlève pour toujours !

    Alors, verre d'eau ou de Coca ?

    N'oublie pas  d'envoyer ce message à tes AMIS, ils te remercieront et leurs enfants, plus tard, aussi.

26/09/2006

Le petit ruisseau

                                      LE PETIT RUISSEAU

  LE PETIT RUISSEAU
 

L' hirondelle est passée annonçant le printemps
A son ami le ruisseau sautillant.
Alors, le ruisseau se met à chanter de contentement
En sentant la neige fondue gonffler ses eaux.
Il court à travers les jolies prairies d'Odeillo;
Il folâtre, éclaboussant les fins roseaux,
Saluant gaiement les fleurs du printemps.
Il accompagne ses amis oiseaux à travers leurs chants
Et se plait à danser dans le vent.
Le soleil l'aide à oublier l'ignorance des enfants
Qui lui jettent de gros cailloux blancs.
Aujourd'hui le petit ruisseau est content,

Il saute, il frétille, aujourd'hui c'est le printemps!


 
medium_ruisseau.jpg
                                
                                              
             PASCALINE DEBAIN ( arnal ) 1970 et oui j'avais à peine 13 ans.


11:15 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (2)

Le blog de Maminie

J'aime beaucoup le blog de Maminie.http://maminie.blog50.com

Il me permet de voyager et de marcher tout en étant clouée dans ma chaise roulante, son blog me fait rêver et sourire et parfois rire.

Je propose les recettes à ma famille et à mon aide-ménagère.

Continue Maminie de nous faire plaisir!

Merci Maminie!

Ils sont forts les turcs

Intéressant...

 

Depuis le 1er janvier 2005, la Turquie a une nouvelle monnaie, la "nouvelle lire turque" ( Yeni Turk Lirasi ), qui remplace l'ancienne lire  hyper dévaluée, à laquelle on a enlevé pas moins de six zéros.

 

Lorsqu'on  regarde la nouvelle pièce de 1 lire, on s'aperçoit aussitôt qu'elle  ressemble étrangement à la pièce de 2 euros. Si on compare ces deux  pièces, on constate qu'elles ont exactement la même apparence ( un anneau  de nickel entourant la partie centrale en cuivre ) et quasiment la même  dimension.

 

De même, le côté face comporte, comme beaucoup d' euros, une tête ( il s'agit ici d'Ataturk, comme les euros nous montrent le roi  d'Espagne, le roi des Belges, Dante, etc. ). La seule différence est qu'à la place du 2 de deux euros, il y a un 1. Et encore peut-on remarquer que ce 1 est  graphiquement très proche du 1 de la pièce de 1 euro. Cette pièce d'une  lire turque est donc une habile contrefaçon juridiquement inattaquable  de la pièce de deux euros.

 

Or elle vaut 0,4 euro ( et en France, en réalité, elle ne vaut rien du tout ).

 

Elle permet donc de rendre la monnaie, dans toute la zone euro, en faisant de substantiels bénéfices.

 

Pour l'heure, soyez prudents, et vérifiez que lorsqu'on vous  rend des  pièces de deux euros, il ne s'agit pas de pièces d'une lire turque, car elles ont commencé à circuler.

 

Le dicton du jour

La seule arme que je tolère, c'est le tire-bouchon! medium_jean_carmet_1.jpg

Carmet, Jean (1921-1994)

25/09/2006

MESSAGE D'AMOUR

  MESSAGE D'AMOUR

medium_enfants_viertnamiens.jpg


Enfant des grands déserts arides,
Enfant à la peau cuivrée, au regard du soleil,
Dans ton pays de nomades aux trésors vermeils
Toi qui m'implore et me tend les mains
Je n'ai rien que ma sève de larmes et de sang mêlés
A t'offrir comme fontaine d'amour!medium_enfant_dans_le_sable.2.jpg


 

Enfant du pays enchanté du sourire,
Enfant d'autrefois, descendants de Boudha,
Il n'y a plus de course dans la lumière,
Il ne te reste plus que l'arc-en-ciel d'espérance
 et ton sourire bridé pour réchauffer les coeurs !
Prends ma main sur les chemins de la sérénité !


Enfant tombé sur les rives de Calcutta,medium_enfant_amerique_latine_bresil.jpg
Enfant oublié qui n'a plus de visage,
Il n'y a plus de lampe magique, ni de bon géni.
Le livre s'est consumé, le tapis a disparu.
Accepte le modeste joyau de l'immortalité du rêve...
Et garde à jamais le paradis de ma muse !


Je suis poète qui vient par-delà les frontières,
Je suis le messager que vous lirez demain.
Mes poings martèlent le ciel,
Mon coeur rugit de toutes les colères de la terre,
Mes yeux se posent sur l'univers de la faim et de la guerre.
Me submergent des torrents de honte et de désolation !

 


Je suis le poète qui vient d'un val brodé de paix.
J'appartiens aux enfants d'Athéna et de Mars.
Missionnaire d'allégresse et de liberté
Je veux semer sur cette terre délabrée
Des pistils de bonheur aux senteurs de délire
Pour fleurir à jamais de nouveaux lendemains !

 

 

                                                             

medium_enfant_de_la_guerre.jpg PASCALINE DEBAIN (Arnal)  1984

09:55 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (2)

Le dicton du jour

En matière sentimentale [...] il ne faut jamais offrir ni conseils ni solutions... Seulement un mouchoir propre au moment opportun.

La vie est une espèce de restaurant coûteux où l'on finit toujours par vous remettre l'addition, sans qu'il faille pour autant renier ce qu'on a savouré avec bonheur ou plaisir. 

Perez-Reverte, Arturo (1951- )

 

 


Prière pour ceux qui souffrent

Crédo pour ceux qui souffrent




J'ai voulu que Dieu fasse de moi un homme fort, pour que je puisse réussir ma vie.
Il a fallu que je sois faible, pour que j'apprenne à obéir avec humilité...

J'ai voulu la santé, pour que je puisse accomplir de grandes choses.
Il a fallu que je sois infirme, pour que je fasse de meilleures choses...

J'ai voulu la richesse, pour que je puisse être heureux.
Il a fallu que je sois pauvre, pour que je devienne sage...

J'ai voulu le pouvoir, pour que les hommes puissent chanter mes louanges.
Il a fallu que je sois démuni, pour pour que je ressente le besoin de louanger Dieu...

J'ai voulu qu'on me donne toutes choses, pour que je puisse jouir de la vie.
Il a fallu qu'on me donne la vie, pour que je puisse jouir de toutes choses.

Je n'ai rien eu que j'aie voulu - mais j'ai eu tout ce qu'un homme peut espérer.

Presque malgré moi, mes prières inexprimées ont été exaucées.

Je suis, de tous les hommes, le plus fortuné !

Roy Campanella



24/09/2006

La prière du jour

Père, parce que je suis ton enfant, je suis tenu d'avoir un niveau plus élevé dans ce monde. Je suis appelé à être quelqu’un qui donne et non qui prend, quelqu’un qui encourage et non qui critique. Il va y avoir aujourd'hui une occasion d'édifier quelqu’un, et j’ai bien l'intention d'en être ! Dans le nom de Jésus. Amen.

Joel Osteen

Le dicton du jour

Celui qui n'a jamais perdu la tête, c'est qu'il n'avait pas de tête à perdre. 

Achard, Marcel (1899-1974)

 

« L'humour, c'est de savoir que tout, absolument tout, est drôle ; dès l'instant que c'est aux autres que cela arrive. »
[ Marcel Achard ]
- Extrait d'un Discours de réception à l'Académie française

« Si on raconte son bonheur, on le diminue. »
[ Marcel Achard ]
- Gugusse

« La vie, ce n'est pas sérieux, on y entre sans le demander, on en sort sans savoir où on va, on y reste sans savoir ce qu'on y fait. »
[ Marcel Achard ]


« La plus cruelle manifestation de désapprobation du public, c'est son absence. Qu'il siffle, mais qu'il vienne. »
[ Marcel Achard ]


« Il n’y a que deux sortes de femmes : celles qui trompent leur mari, et celles qui disent que ce n’est pas vrai. »
[ Marcel Achard ]


medium_marcel_achard_1.jpg

 

 

 

23/09/2006

SPASMES ( pub intensive)

Bonjour à tous et à toutes,

 

Dès que j'ouvre mon blog pour travailler ou visiter d'autres blogs je suis envahi par une publicité qui n'en fini plus.

Comment faire pour s'en défaire.

Merci.

PASCALINE

15:40 Publié dans Lettre | Lien permanent | Commentaires (3)

Réponse à Miche

Bonjour Miche,

 

Ce petit train c'est celui de la Tour de Carol dans les Pyrénées Orientales, le petit train jaune catalan, il a bercé toute mon enfance.

 

Merci pour ta présence sur mon blog et à bientot !

14:00 Publié dans Lettre | Lien permanent | Commentaires (0)

22/09/2006

PYRENEES

                                                   

                                                         

                                    

La montagne, joyau irisé,
Frémit sous la caresse des rayons de soleil.
Le Bouillouse ondule sagement de reflets dorés                                                           Ignorant l'hostilité du barrage.
Pas loin de Llivia la rustique                                                

Le petit train de la Catalogne se ballade,
Il ronronne sous l'effleurement des branches,
Douces complices de ses promenades lyriques.

 


Il roule et grince doucement
Confiant ses multiples plaintes à la flore.
         " Elégie des temps modernes "!

medium_chemin_du_petit_traion_catalan.3.jpg
Des gens qui ne prennent plus le temps de voyager.
- Savent-ils encore rêver et s'extasier?

La montagne soupire sous les étoiles
De trop de solitude.
Les reinettes bercent l'infini de croassements monotones.
Le brave hibou conte aux lucioles le bon temps
Où les hommes s'endormaient à la grande ourse.
Les Pyrénées se souviennent des belles époques
Où il faisait bon entendre les chanter les jolies voix.
Le lac me berce  de légendes palpitantes.
Et je rêve sous la voûte céleste,
Une poignée de terre contre mon coeur!


 

         PASCALINE Debain-ARNAL 

medium_lac_des_bouilouses.jpg

09:20 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (2)

Une très jolie prière

Prière de la Vierge

 

Auguste Reine des cieux
et souveraine Maîtresse des anges,
vous qui avez reçu de Dieu,
dès le commencement,
le pouvoir et la mission
d'écraser la tête de Satan,
nous vous le demandons humblement:
envoyez vos légions célestes pour que
sous vos ordres et par votre puissance,
elles poursuivent les démons,
les combattent partout,
répriment leur audace
et les refoulent dans l'abîme.

 

Qui est comme Dieu ?

 

O bonne et tendre Mère,
vous serez toujours
notre amour et notre espérance.
O divine Mère,
envoyez les saints anges
pour nous défendre et repousser
loin de nous le cruel Ennemi.
Saints anges et archanges,
défendez-nous, gardez-nous.

(Prière indulgenciée par Pie X le 8 juillet 1908, texte authentique de la prière dictée par Notre-Dame au père Cestac, le 13 janvier 1864.)

medium_sainte_m7re_de_dieu.jpg

Le dicton du jour

Banquier: Homme secourable qui vous prête un parapluie quand il fait beau, et vous le réclame dès qu'il commence à pleuvoir. 

Bergeron, René (1904-1971)

21/09/2006

Un petit sourire... en hommage à notre grand COLUCHE

medium_coluche_affiche_president.jpgLe jour où la merde vaudra de l'or, les pauvres naîtront sans trou du cul.
COLUCHE
medium_karikatur_coluche.jpg5.2.jpg

medium_pascaline_villemandeur_1982.3.jpgJ'ai eu faim....

Et un jour Monsieur Coluche, Michel Coluchi a créé les " Resto du Coeur. "

 

Merci Michel.

 

Comme j'aimerai que tu sois toujours auprès de nous, mais tu restes présent par ta gentillesse, ton grand-coeur et ton humour.

 

 

                                                    

medium_coluche_et_son_fils.jpg

 

 

 

 

Le vieux berger

                                           

medium_berger_2.jpg
Dans les  montagnes pyrénéennes
Vivait un homme mal rasé,
Les cheveux mal coiffés,
Vêtu de guenilles rapiècées.
Il aimait marcher sur les chemins,
Se reposer contre les rochers.
Il vivait au jour le jour,
Il ne suivait jamais les actualités.
L'hiver quand il faisait froid et qu'il neigeait,
Pour se protèger, il cherchait de la paille dorée,
Il rêvait sous le ciel illuminé d'étoiles pailletées.
Lorsqu'il avait mème pas un bout de pain
Et que l'homme avait faim,
J'allais à sa rencontre par les chemins.
Dans mon cartable du fromage camouflé.
Mais il ne vivait pas que de mendicité,
Il avait un troupeau de moutons.
Dans sa vieille musette en carton
Il avait un pipeau dont il jouait  souvent
Faisait danser les fleurs des champs,
Chantait avec les oiseaux et le vent.
J'allais le voir assez couramment,
Ses doigts flétris dansaient  sur le petit instrument.
On voyait ses cheveux  sales valser dans  le vent.
Pourtant j'étais tres triste de le voir si miséreux,

Il était vouté, d'apparence il semblait tres veiux!
Souvent le coeur lourd de regrets
J'allais avec mon vieux berger,
Je  caressais les moutons et nous chantions des couplets
Et l'ame remplie de chansons parfumées


Je repartais par les chemins ensoleillés.
Et quand revenait l'été,
Je courais sur les chemins pour saluer
L'homme solitaire, mon  ami le berger !

medium_berger_2.2.jpg


                                 PASCALINE Debain-ARNAL   1969 et oui j’avais 13 ans quand j’ai écrit ce poème pour mon ami le berger d’Odeillo dans les Pyrénées Orientales.

                                                                                                
medium__copie_de_pascaline_a_font-romeu_1974_.jpgEt oui me voilà à 13 ans.


10:00 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (2)

La priere de Jonh Wayne

medium_john_wayne.jpg
Merci, mon Dieu, de ce que tu me donnes...
Du présent de la vie que tu me fais...
Je l'accepte humblement, en homme, en être humain.

Mais je te promets, mon Dieu, que ce présent,
Je le ferai grandir comme un arbre
Pour qu'il porte des fruits tellement beaux, tellement lourds
Que ma famille, que mes amis, que mon pays pourront s'en nourrir...

Mon Dieu, rends-moi digne du présent de la vie...

Libère-moi de la crainte, du mal, de la peur de vivre,
Libère-moi pour que je puisse mieux te servir
En tous temps, en tous lieux, en toutes saisons,
Ici, comme à l'étranger
Te servir pour te remercier du cadeau de la vie...

Aide-moi à atteindre l'arbre de mes rêves
Aide-moi à être heureux, à rendre les autres heureux...
Détache-moi de tout ce que tu juges sale, vil et empreint de mal...
Détache-moi même si j'ai mal...

Mon Dieu, je te respecterai, je t'aimerai encore plus
En ce jour pour te remercier du présent de la vie.

Amen !
medium_john_wayne_1.jpg


Le dicton du jour

Les gens qui se reposent ont meilleure mine que ceux qui travaillent. 

Galabru, Michel

medium_michel_galabru.jpg

20/09/2006

DANS SES MAINS

       

                                                                         

medium_mains_couleurs.4.jpg

DANS SES MAINS


Dans ses mains de poète
il a recueilli
de ses yeux rougis
                           cette pluie d'amour
                                                      comme des larmes
                                     de tendresse.


Afin de vivre en elle


il a bu le philtre interdit
                                 d'un charme enfantin.

 

 

 

Dans ses mains de poète
il a recueilli
la pudeur
             de ses prunelles
                                   de fillette
et de sa bouche
                      d'innocente.

 

Quelques filets d'or
                            de ses cheveux d'ange.
Depuis
         chaque geste
                           est une histoire
                                                d'amour!
                                            
PASCALINE   Debain -ARNAL  (à mon ami et poète Michel Bouvret )                                             
medium_mains_du_louvre.2.jpg


                            

10:20 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (1)

Le dicton de septembre

Pluie de septembre, joie du paysan.medium_van_gogh_le_semeur_.jpg

Prière du jour

Priez aujourd'hui : "Seigneur, je Te remercie pour tout ce que Tu m'as donné, même ce qui me paraît, à première vue, injuste et humiliant, même les blessures que m'ont infligées ceux qui me veulent du mal. Donne-moi la force de continuer à imiter le caractère de Christ et de demeurer positif en tout temps, car je sais que je n'ai pas encore atteint la destination que Tu as prévue pour moi.

Donne-moi un aperçu de Ta vision pour mon avenir afin que je comprenne mieux Tes plans pour ma vie à mesure que Tu les dévoiles sous mes yeux. Donne-moi aussi la patience et la foi nécessaires pour croire toujours que Tu agis pour mon bien à chaque minute de mon existence. Amen."

BobGass

18/09/2006

Souvenirs... Souvenirs...

medium_sur_le_pas_de_la_maison_2006.jpg
            TENDRE RESURGENCE

 

 

 

 

Sentiment d'un trouble dans mon coeur !
Ta main dans ma main,
Toutes deux enlacées...
Tes doigts papillons attendrissants,
Batifolent dans ma chevelure...
Avide de tendresse
Je laisse ma tête épis blonds, se reposer
Aux creux de ton épaule apaisante.
Tant de petites choses me font frémir
Comme le chat qui ronronne au coin du feu.

 

Que suis-je devenue,
Moi, l'oiseau perdu,
Que l'amour a si souvent blessé ?
Tout mon être est en émoi...
Mes yeux fuient...
Ma voix triche...
Ma main tremble...
Mon corps frémit...
Lui, le sait-il ?

 

" Allons, calme-toi mon coeur !"
C'est si bon de se sentir appréciée, aimée,
Toi qui as si souvent pleuré,
laisse tes sentiments s'éveiller.
C'est si bon de se sentir enfin Femme...
                       Femme qui plait !

 

 

 

 

  PASCALINE Debain-ARNAL

medium_chez_ma_tante_.jpg

11:14 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (0)

Il ne faut pas déprimer

medium_desproges_pierre.jpgCe n'est pas parce que l'homme a soif d'amour qu'il doit se jeter sur la première gourde.

Pierre Desproges

DICTON pour sourire de ma déprime

Si un jour tu te sens inutile et déprimé, souviens-toi : un jour tu étais le spermatozoïde le plus rapide de tous.

Coluche
medium_karikatur_coluche.jpg5.jpg

Le dicton du jour

 

 

Les villes sont la nature façonnée par l'homme, à son image et à sa ressemblance. 

Godbout, Jacques (1933-

medium_toulouse_la_ville_rose.jpg

)

Une très jolie prière qui me touche profondément.

Une prière pour aujourd'hui

Seigneur Jésus, par ta mort, tu m'as donné la vie, m'accordant le pardon des péchés. Aide-moi à être utile, à marquer de ton empreinte ceux que tu as placés autour de moi, en leur apportant ton amour. Amen.

Paul Ettori

16/09/2006

j'ai connu

                    J'AI CONNU
J'ai connu les horizons découpés,
Les chemins ombragés et tortueux.
J'ai connu les regards bronzés,

Le sourire ensoleillé des anciens,
J'ai connu tous les chemins
Qui mènent au chagrin.
J'ai chanté les vieux refrains
Que sifflent les gamins.
J'ai connu les yeux clairs d'un enfant,
Les boutons d'or dans les champs.
J'ai connu les sources et l'autant

Que je buvais à l'aube pointant.

J'ai connu le monde reposant
De la montagne, chantonnant
Avec l'eau, le rossignol et la courtillière.
J'ai connu les lézards, les hannetons,
La compagnie des lucioles , des grillons,
Des reinettes et des épiphigères.

                                  PASCALINE Debain-ARNAL
medium_1_lac_des_bouillouses.jpg

19:20 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (1)

prière du jour

Une prière pour aujourd'hui

Seigneur, je veux te demander en cet instant de me faire comprendre cette profonde vérité, et de chasser de mon cœur toute crainte de la mort. Aide-moi à dire, comme David : "Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi". Au nom de Jésus, amen.

Jean Claude Guillaume
medium_jean_claude_guillaume.jpg

Le dicton de septembre

En septembre s'il tonne-La vendange est bonne. (Dicton)
medium_les_vendanges.jpg

15/09/2006

je méclate

Vous n'avez pas le moral ?

Vous avez un coup de blues, visitez le blog d'Axelle et vous ne serez pas déçus,

avec Axelle on ne s'ennuie pas, on est obligé de s'éclater, surtout ne vous en privez pas se serai regrettable!

 

Un de mes blogs préfèré http://Axellevousraconte.blog50.com

 

Amusez-vous, éclatez-vous.  Merci Axelle ! Je t'embrasse !

PLUIE

 

Aujourd'hui il pleut, mais c'est une pluie douce et agréable comme je l'aime et j'aime m'y promener tête nue et mains tendues vers le ciel, avec pour tout compagnon  ma chienne et le Seigneur!

Soit loué mon Dieu pour cette petite pluie fine qui nous ondoie et redonne vie à la nature qui est assoiffée de tes ondées qui se font rares !

Je parle de la caresse de l'onde et non de ses furies qui se déversent avec rage et dévastent tout.

medium_pascaline_juillet_2006.jpg

 

PLUIE


Petite averse toute fine
Petite coquine
Tombe sur mes cheveux
inonde mes yeux.

Je t'aime petite pluie                                                                                                                               Tombe sur ma vie
Tombe sur mes poèmes
Et je te noierai de " je t'aime. "

Tombe sur mes images                                                                                                      Tombe sur mes orages
Je te tends mon visage
Ondoie le de gouttes sages.


Petite averse jolie
Embaume ramiers et soucis
Et dans ma triste nuit
Sur les chemins, reluit.
Petite pluie
Que mes mains supplient
Efface les blessures de ma vie
Et pare moi de gouttes de rosée
Et mon coeur sera consolé.

        PASCALINE  Debain ARNAL   

10:00 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (4)

Le dicton de setembre

Forte chaleur en septembre,-A pluie d'octobre, il faut s'attendre. (Dicton)

Prière du jour

Une action pour aujourd’hui

Je ne veux plus me laisser dominer par des pensées impures qui attristent le Saint-Esprit. Je choisis de ne plus écouter l’ennemi mais de remplir mon esprit de la parole de Dieu, en marchant dans la pureté et l’obéissance.

Franck Alexandre

14/09/2006

Le vieux chêne et les deux orphelins

medium_aquarelle_2_oiseaux.jpg

 

 

 

 

Cette nuit, sur le grand chêne blessé,

 

L'hivers a déposé

 

Sa mantille de sainteté.

 

Au premier jour du printemps,

 

Le vieux chêne resplendissant

 

Offrait ses branches ravigorées

 

A deux petitx orphelins ailés !

 

 

 

           

 

                PASCALINE Debain-ARNAL

 

09:42 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (0)

Le chardonneret

                              

medium_chardonneret_1.jpg
FLAVIEN 10 ANS

Chante encore,
Gentil ténor,
Chante sur la branche de l'oranger,
Chante joli messager,
Les bourgeons vont s'ouvrir
Et de fleurettes s'épanouir.
Chante tendre ami bienheureux,
Le printemps, à tes airs joyeux
Egayera nos jardins soucieux !


 

medium_chardonneret_2.jpg

                 PASCALINE Debain-ARNAL

 

09:30 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (1)

Prière

Une prière pour aujourd’hui

Père, je reconnais que je ne peux rien par moi-même. Je te prie de m’équiper et de me préparer pour la mission à laquelle tu m’appelles. Que ta capacité en moi fasse la différence. Au nom de Jésus, amen.

Yvan Castanou

Le dicton du jour

La monotonie, dans la retraite, tranquillise l'âme; la monotonie, dans le grand monde, fatigue l'esprit. 

Staël, Madame de (1766-1817

Le dicton de septembre

L'hirondelle en septembre abandonne-Le ciel refroidi de l'automne. (Dicton)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique