logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/08/2006

FLAVIEN

medium_flavien_1999_a.jpg

                   

 

 

 

Flavien farceur
Au grand coeur,
Coquin,
Taquin,
Lutin enchanté
De notre maisonnée,
Tu remplis de cascades,
De boutades,
D'éclats de rire
Et de délires
Nos coeurs
Charmés de tant de bonheur !

 

 

 

           PASCALINE ARNAL

 

 

19:21 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (3)

29/08/2006

Pour Richard

ACCROCHE-COEUR

 


Rayon au sourire éclatant, au rire franc,
Illumination qui jamais ne s'éteindra,
Cristal enchanté de ton regard d'agate,
Humble bouquet de mes jours de déchéance,
Ami, tu es mon oasis de tendresse aux steppes de ma détresse.
Rien ne pourra vicier, altérer, o
Doux coeur, la source pure de notre camaraderie.

 


Je t'aime, pour sûr, même si les frontières de l'imbécilité
Usurpe le droit de s'aimer sans crainte, sans honte.
Le coeur est une fontaine profonde que nul ne peut profaner.
Il est en nous le plus sacré des secrets, un sentiment profond,
Et cette fraternité, grande richesse, qui nous unit :
Notre complicité ! Main dans la main rêvons au coeur de ma poèsie !

 


 

        PASCALINE DEBAIN  (Arnal)  01.1988

 

Parce qu'il n'était pas comme les autres jeunes hommes, parce qu'il était simple d'esprit nous n'avions pas le droit de nous aimer !

Ce très joli poème, je le dédie à tous ceux qui ne sont pas accepté en ce monde à cause de la maladie, de leur malformation, ou parce qu'il ne sont pas de famille honorable  ou tout simplement pour la couleur de leur peau.


 

14:25 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (3)

26/08/2006

Ama grand-mère et mère

              A MA GRAND-MERE ET MERE

 

 

 

 

O, ma grand-mère, ô maman,
Casse de mon coeur cette chaîne,
Sêche de mes yeux cette peine
Qui écartèle et brise ton enfant.

 

O ma tendresse, richesse de mes jours,
Guide, soutient ma petite vie
Qui ne sait plus où tout commence et tout fini
Dans ce désarrois désolant et lourd.

 

O, ma grand-mère, que ton visage
Me rende humble en mon émoi,
Et de ces heures sans courage
O petite maman, pardonne-moi!

 

 

 

 

        PASCALINE DEBAIN (Arnal)  1986

 

 

 

 

medium_ma_grand-mere_la_plus_merveilleuse_de_toutes_les_femmes.jpg

22:21 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (1)

25/08/2006

Ce petit garçon est mon fils

Bonjour et merci à toutes et tous pour vos encouragements.

Ce petit garçon sur la photo, sous le texte du cancre, est mon fils ainé agé aujourd'hui de 30 ans.

21:34 Publié dans Lettre | Lien permanent | Commentaires (2)

LE CANCRE

                                             

Tu es au fond
Dans ton tablier marron.
Enfant parmis d'autres enfants
Te voilà au dernier rang.
Tu penses d'une chance !
Assis sur un banc
Tu travailles en rêvant.
Un rien te fait voyager
Loin des calculs et des dictées.
Tu te lèves et tu grimaces,
Tu fais rire toute la classe.
Que penses-tu des maths ?
Ca t'épate
Et te scie les pattes !
" Vous n'ètes qu'un bon à rien !"
S'écrit le professeur.
Le cancre réfléchit à rien.
Peu importe toutes ces valeurs
Rien ne lui fait peur.
Le cancre se lève, cartable au dos,
Il essuie le tableau
Et sur les chemins
Sifflotte de beaux refrains.
Il regarde les chênes et les  roseaux,
Il écoute chanter le vent et les oiseaux,
Il admire les fleurs et les ruisseaux.
Il se moquent des gens qui courent et des stops,
Il se sait poète et pourquoi pas philantrope !
Celui qui rêve, à la main une plume et de l'encre,
C'est le roi des cancres,
Le plus heureux et le plus bête,
Le plus cancre
De tous les poètes !

               PASCALINE DEBAIN (Arnal)  

medium_mon_fils_claude_a_l_ecole.jpg

19:00 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (4)

24/08/2006

COMPLAINTE DE L'OISEAU

Assise au bord de la rivière
Sur le petit muret de pierres
Le Loing dévalle son onde claire
Et bouleverse mon coeur de misère !
POURQUOI siffles-tu, l'oiseau vert ?
iI n'y a plus d'amour sur cette terre,
Même le soleil a mauvaise lumière !
Sur la muraille s'attriste le lierre,
Le souffle du vent me désespère.
POURQUOI t'envoles-tu l'oiseau trouvère ?
Les hlm défigurent mon univers !
Je ne suis qu'une âme solitaire
Qui vagabonde, moins qu'une pierre,
Une petite poussière qui se perd
Aux rigueurs de l'hivers !

    PASCALINE DEBAIN (arnal)

medium_oiseau_vert_de_la_reunion_1.jpg

20:25 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (2)

A toutes les mamans

        A TOUTES LES MAMANS

Où se trouve l'enfant
Dans ce monde de touments ?
Je cherche un innocent

Pour mon coeur de maman !

              PASCALINE ARNAL-DEBAIN

medium_avec_julie_et_flavien.jpg

A ma fille

                                 A MA FILLE

 

 

 

Mélanie, déjà femme à douze ans,
Timide et pure comme l'édelweiss,
Dans ton aube, d'un pas hésitant,
Tu recherches, émue, la tendresse !

 

 

 

             

      PASCALINE ARNAL 

16:52 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (0)

23/08/2006

AGATHE

Chère Agathe,

Merci pour ton aide très précieuse, tu es quelqu'un de très gentille.

J'aime beaucoup ton blog et il est vrai que reprendre d'anciennes photos et les numériser est un sacré boulot et demande beaucoup de temps et de patience, mais le plaisir de feuilleter ton blog  en vaut le coup.

A très bientot et puis je t'embrasse car tu es vraiment une très chic fille.

Bisous !

16:31 Publié dans Lettre | Lien permanent | Commentaires (1)

ALPES

               ALPES

 

 

 

Vous êtes liberté
Vous êtes majesté
Quand votre murmure effleures les sapins
Quand il se ballade de pierre en pierre
Voix du silence
Respect des patios et des refuges
Vous êtes liberté
Vous êtes majesté
Quand la lavande endort nos blessures
De sa senteur grisante
Votre chaleur de mille charmes
Réchauffe mon coeur encore tourmenté
Je redeviens enfant par vos graces et vos beautés
je suis toute tendresse
Devant le crépuscule féérique
Enchantant vos sveltes silhouettes
Vous  êtes liberté
Vous êtes majesté
Sur vos sommets immaculés
Au royaume de mes chagrins et de mes joies
Je m'en reviens
Et mes années restantes au coeur de vos cîmes
Je les y dépose comme un bouquet d'édelweiss
Alpes de liberté
Alpes de majesté
Vos montagnes sont une source d'amour !

 

 

 

        PASCALINE DEBAIN (Arnal)

                medium_villeneuve-la-salle_1.jpg
  

16:19 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (1)

21/08/2006

MA GUISANE

 medium_photo-guisane-79-0475.jpg
La Guisane


Salut petit ruisseau qui bondit de joie,
Eclaboussant rochers et tapis verdoyants,


Les roseaux dansent dans la lumière tamisée
Sous la caresse des saules éplorés.

Briançon l'impétueuse, que ma muse te ravive.
Entre tes fleurettes et tes herbettes
Ma vie reprenait des forces sur tes rives
Enchantées comme ton onde.

J'ai chanté à la caresse de tes flots,
J'ai rêvé sur tes coussinets moelleux.
Je n'avais dans mes pensées
Que l'idée de me sentir planer.

Je respirais ta paix, je louais ta solitude,
Ces moments merveilleux qui me pacifiaient.
Est-ce, ô thébaide, ta quiétude
Qui emplissait mon coeur opressé?

Est-ce le frisson des feuillages satinés
Sous lesquels je m'assoupissais
Qui entrainait sous le ciel irisé
Mes déceptions et mes rêves insensés ?

Non! plus que le murmure et la brise,
Plus que la tendre compagnie des oiseaux,
C'était la paix profonde
De ce lieux de douceur!

Pascaline Debain (Arnal) 1982

JE SUIS UN CANICHE

Bonjour Bernard,


Bambou est une petite chienne croisée caniche-york, elle est tres humaine, elle comprends tout ce qu'on dit.
Chaque mot a une signification et ses réactions provoquent bien des éclats de rire.
Toute petite elle a compris que je ne pouvais pas marcher comme tout le monde, alors elle marche à mes pieds et ne tire jamais sur la laisse, et lorsque je la lache elle court et revient aussitot près de moi, elle ne me laisse jamais longtemps seule.
Elle est extraordinaidre et elle adore ses petits maitres, c'est une véritable copine de jeux pour mon fils qui a 10 ans, et copine très caressante pour ma fille de 14 ans.
Bref! c'est une chienne exemplaire!

Merci de t'y interesser!

Abientot et bonne visite à tout le monde!

12:28 Publié dans Lettre | Lien permanent | Commentaires (0)

20/08/2006

Mon ami Toupie

medium_toupie_regarde_.jpg



couik, couik, couik! je m'apelle Toupie, je suis un hamster bébé mâle
tous les matins et les soirs mon petit maître et ma maîtresse me prennent, me nourissent,
me cajolent et jouent avec moi!

Ma chienne Bambou





Hello, woua woua woua! je m'apelle Bambou, je suis une fille et j'ai 3 ans.
Je suis une adorable petite chienne, je suis très craintive, joyeuse, protectrice
et tres caressante. J'adore chahuter avec mes maitres et jouer au baton et à la
baballe.

21:34 Publié dans Lettre | Lien permanent | Commentaires (1)

mon chat Maloya





je m'apelle MALOYA, et oui je suis une demoiselle, j'ai 1 ans et j'adore les caresses.

21:25 Publié dans Lettre | Lien permanent | Commentaires (0)

19/08/2006

c 'est une erreur

Et oui je me suis trompée.
Personne n'est à l'abri d'une erreur.
j' ai écrit une note dans " mes commentaires " de La ballade de la Loire.
CETTE NOTE EST DESTINEE A AGATHE LA REINE DES BLOGS.
Merci Agathe pour ton blog rempli de charme.
Continue de nous faire rêver.

21:35 Publié dans Lettre | Lien permanent | Commentaires (0)

14/08/2006

La ballade de la Loire

Dis moi très bel oiseau
Qui vient tout droit d'autres frontières,
Tandis que bourgeonnent lilas et bouleaux
Et que poussent jonquilles et violettes;
Conte moi mon ami pourquoi tous les ans, si fidèlement,
Tu viens nicher tout près de ma fenêtre !
Eh bien voilà, dis l'oiseau, tout simplement,
C'est qu'à Saint-Ay la Loire y est bien plus jolie !

Le soleil danse sur les flots
Limpides comme une aquarelle.
Admire ! De multiples faisceaux
Brillent jusque dans la venelle !
C'est comme une rivière de diamants,
Elle pare ta baie de mille paillettes,
Et si j'y fais mon nid avec ravissement
C'est quà Saint-Ay la Loire y est bien plus jolie !

Cygnes, canards et poules d'eau
Sur nos îles de beauté y vivent en paix.
La libellule taquine les roseaux
Pour fêter la saison nouvelle.
L'onde claire surprend plus d'un serment,
Elle connait mélodies et ritournelles.
Si viennent y flâner demoiselles et amants
C'est qu'à Saint-Ay la Loire y est bien plus jolie !


Silence ! Ecoute ce concerto de pépiements !
Ne dis plus rien poètesse mon amie,
Je t'en conjure, garde en toi secrêtement,
Qu'à Saint-Ay la Loire y est bien p,us jolie !



Pascaline DEBAIN-ARNAL

12:05 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (5)

12/08/2006

Eveil d'une chaumière d'amour

Au petit jour

A pas de velours

Ma grand-mère dans sa chaumière

S'habille de bruyère.

Elle frôle les marches de la vie,

Sur un plateau d'herbettes fleuries

Elle m'apporte le soleil.

Elle me sussurre à l'oreille:

" Ecoute la chanson de l'abeille ! "

Et sur ses boucles d'ébeine

Je me blottis sereine.

Elle me souffle: " admire la ronde des saisons ! "

Et je me penche vers les violons

Des criquets et des grillons;

Ils me chantonnent les airs du bonheur

Près de la lucarne de mon coeur !



Pascaline DEBAIN-ARNAL

18:55 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (3)

Construire

Construire un blog, était mon désir très cher, tout doucement je vais y parvenir, mais pour cela je dois réduire tout mon album photos et cela demandera du temps.


Paris ne s'est pas fait en un jour, mon blog sera très lent, mais j'y mettrai tout mon coeur et mon amour, et ma persévérance, car je patine un peu.

Merci pour votre compréhension et votre patience.

16:53 Publié dans Lettre | Lien permanent | Commentaires (3)

11/08/2006

Le printemps

Quand votre plume en émoi

Ecrivit ces mots pleins de foi

De vos pensées teintées de bleu

Lys dorés parsemant vos yeux

J' ai toute liberté de penser

Que votre coeur vagabondait.

A mon tour trouvère d'aujourd'hui

De déposer sur papier parfumé

Ces quelques mots de folie:

" C'est le printemps ami poète,

Ce n'est qu'une chanson nouvelle

Douce mélodie d'alouette.

Redevenez prince charmant

Dans votre beau château d'antan.

Allons troubadour patoisant

A l'ouverture ne soyez pas rebelle,

Chantons la mème ritournelle !

Laissez-vous faire bon enfant,

Etonnez-vous, c'est le printemps ! "




Pascaline ARNAL-DEBAIN

21:42 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (1)

MERCI

Merci à tous et toutes pour votre amitié et vos encouragements.

08:27 Publié dans Lettre | Lien permanent | Commentaires (0)

10/08/2006

INTRODUCTION

J'écris pour exister

pour crier au monde
mes joies, mes peines.



J'écris pour rencontrer ma vie

pour la vivre pleinement

sans jamais tricher,

car un poète,

un vrai poète

doit savoir imaginer

sans jamais rien cacher.


Un poète c'est une parole

c'est un livre

il est le rêve et la réalité.


La poèsie est message de vie

de joie

d'amour

et parfois message de détresse.


Elle est le doigt de Dieu

pareille au papillon

elle butine de lyre en lyre

et s'envole au royaume de l'imagination.


Son vol de fleur nébuleuse

sème à tout vent

les roses de vers ciselés d'infini.


Si j'écris c'est pour vous.

Vous qui me lirez un jour.


Vous qui lirez un jour

Le florilège de ma vie !




DEBAIN ARNAL Pascaline

16:52 Publié dans Poèsie | Lien permanent | Commentaires (3)

Ecrire

j'ai grand besoin de communiquer, de partager mes idées, mes joies, mes colères.
Partager les horreurs de la vie, les beautés de l'existence.
Partager mes espoirs, mes désespoirs.
Partager mes coups de gueule, mes coups de coeur.

16:20 Publié dans Lettre | Lien permanent | Commentaires (2)

Bienvenue

Bienvenue à tous ceux et toutes celles qui visiteront ce blog sans prétention.
Je tente ma chance en créant ce blog, mais je me sens très maladroite.
Vos commentaires seront les bienvenus.
N'hésitez pas!

16:02 Publié dans Lettre | Lien permanent | Commentaires (2)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique